"Jusqu'au bois dénudé"
 

« Seule, dans le règne végétal, la vigne nous rend intelligible ce qu’est la véritable saveur de la terre. » Colette

Ce projet consiste en une série de portraits de pieds de vigne du Gaillacois. L’idée est de fouiller, de « dénuder » ce bois travaillé par le temps et les hommes, et d’en souligner la vivante poésie et la nature unique

Ces portraits seront exécutés en gravure et seront imprimés en plusieurs formats monochromes.

Série d’estampes
- gravures pointes sèches sur rhénalon ou gravures sur carton
- format 30x30cm, A4
- papier Unica Fabriano 250gr
- encres Charbonnel
- travail en cours